Les étapes d'une séance de pêche à pied durable et responsable

Quelques précautions avant de débuter votre pêche à pied... .

 

Pensez à vous informer sur :

 

- la qualité sanitaire du lieu de pêche : l’information est disponible en mairie, sur le site de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) de Normandie ou de la Préfecture du Calvados et, bien sûr, sur ce site du programme "Pêche à pied récréative - Côtes du Calvados". Elle est aussi parfois affichée au niveau des accès aux plages. Dans le département, certaines zones sont ainsi fermées en permanence à la pêche à pied aux coquillages (exemple : de l'Est de Trouville-sur-Mer à Honfleur, sur la Côte Fleurie), d'autres les sont de manière temporaire. Dans tous les cas, les zones de rejets sont à éviter, surtout après des orages et fortes pluies. Organismes filtrant plusieurs litres d'eau chaque jour, les moules, coques, flions et autres palourdes ont la propriété de conserver voire d'accumuler des matières toxiques pouvant affecter immédiatement ou à long terme les consommateurs, même si certains peuvent paraître plus résistants que d'autres.

 

- les dangers éventuels du lieu de pêche (courant, ilôts rapidement isolés à la remontée de la mer, secteurs vaseux,...) auprès de pêcheurs locaux, de l’office du tourisme, d’associations…

- les horaires de marées et coefficients des marées, facilement consultables sur l’annuaire des marées ou en page d'accueil de notre site. Mais n’oubliez pas d’emporter votre montre !

- les prévisions météorologiques. Il vaut mieux éviter les temps d’orage et la brume. De toute façon, prenez une boussole et/ou votre téléphone portable (à l’abri).

- la réglementation relative à la pratique de la pêche à pied, à savoir les tailles minimales, quantités maximales, périodes et outils autorisés, interdictions sanitaires permanentes ou temporaires). Vos prises peuvent être contrôlées par les services de la Préfecture de Calvados (DDTM) à tout moment, aussi munissez-vous d’un outil de mesure afin de vérifier les tailles de vos prises.

Le CPIE ou des associations locales de pêcheurs à pied affiliées FNPPSF peuvent vous en fournir au besoin (réglette gratuite ou pied à coulisse payant, affichées ci-contre).

Cartes postales PAPL Mailles - URCPIE we

Et après votre pêche....

 

-     Bien rincez les coquillages à l’eau de mer à l'issue de la récolte, et avant la cuisson.
-    Transportez et conservez le fruit de votre pêche au frais dans une glacière puis dans le bas d’un réfrigérateur.

-    Faites bien dégorger, si possible 12 heures, les coques et autres coquillages récoltées dans le sable à l'aide d'eau salée (eau de mer dans l'idéal) dans un récipient : évacuation progressive du sable par leur siphon exhalant.
-    Consommez vos coquillages dans les 24 heures  en prenant soin de les relaver avant la cuisson.
-    N’ouvrez qu’au dernier moment les coquillages à consommer crus .
-   N’oubliez pas que la cuisson permet seulement de réduire les risques microbiologiques, et non ceux liés aux toxines des algues et aux métaux lourds, ne pêchez pas dans les endroits interdits.

 

L'ensemble de ces conseils se retrouvent dans la guide pratique du programme "Pêche à pied récréative", téléchargeable sur ce site et disponible gratuitement auprès de la Maison de la Nature de Sallenelles, des Offices de Tourisme littorales, de la Préfecture du Calvados (DDTM).

Cartes postales PAPL Conservation produi

Vidéo de Vivarmor Nature : l'effet du retournement des blocs (3mn)

ACCES RAPIDE

La réglette du programme "Pêche à pied récréative"
Le livret de découverte "Pêche à pied récréative"
Dépliant 2017 Réglementation Calvados-Manche
La plaquette sur les risques sanitaires liés à la pêche
Questions fréquentes des pêcheurs à pied

Pendant votre pêche....

 

Sachez utiliser les bons outils selon les espèces recherchées et estrans visités.

Vous pouvez cliquer sur les illustrations ci-contre afin de les agrandir.

 

Sur les estrans sableux :

 

Ces espaces surtout présents sur la Côte Fleurie paraissent sans vie, pourtant de nombreux coquillages colonisent le sable. La profondeur d’enfouissement pour chaque espèce varie d’un à plus de trente centimètres.

 

Le pêcheur à pied doit exercer finement son regard au fil du temps afin de déceler les indices de présence caractéristiques de chaque fouisseur :

 

- le jet d’eau que l’on peut provoquer en tapant sur le sable ;

- les “deux trous” de taille variable qui correspondent à leurs siphons.

 

Un pêcheur averti évitera alors de remuer inutilement des grandes surface de sable avec son râteau (de taille réglementaire) et ne prélèvera que les plus gros spécimens, en quantité raisonnable.

 

Sur les estrans rocheux :

 

Ces espaces présents sur la Côte de Nacre, qui attirent de nombreux pêcheurs à pied, abritent une grande diversité d’espèces animales et végétales.

Les rochers et leurs couvertures végétales (algues principalement) offrent le gîte et le couvert.

Attention à ne pas détruire cette végétation avec vos outils et veillez surtout à bien repositionner les cailloux soulevés sous peine de détruire plusieurs dizaines d'espèces différentes fréquentant soit la face inférieure, soit la face supérieure de ces rochers (cf la courte vidéo ci-dessous de Vivarmor Nature). Toutes ces espèces sauvages de l'estran sont utiles, et beaucoup d'entre elles permettent aux bouquets, étrilles, tourteaux et homards de s'abriter de se reproduire, de se nourrir.
 

Epargnez aussi les crustacés en cours de mue, accouplés ou portant des oeufs (exemple : bouquets femelles dit "grainés", au printemps et en été).

Pensez à toujours emporter un téléphone portable, si possible dans un sachet étanche, durant votre pêche. Composez le 112 pour contacter les secours en cas de problème ou, si vous disposez d'un smartphone, le 196 afin d'être en plus géolocalisé par ces derniers si vous vous trouvez isolés par la marée ou dans la brume (nécessité d'activer la fonction GPS de l'appareil dans ce cas).

Cartes postales PAPL Labour sable - URCP
Cartes postales PAPL Crevettes grainees
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle

© 2019 - CPIE Vallée de l'Orne. Conception : B.POTEL. Tous droits réservés.​