Présentation du Programme "Pêche à pied récréative - Côtes du Calvados" (PAPR)

La pêche à pied de loisir est l’une des activités les plus pratiquées sur le littoral français : environ 1,8 million de personnes de + de 15 ans sont concernées selon certaines études.

 

Sur de nombreuses côtes, elle représente un enjeu économique majeur de par la diversité des publics et générations qu'elle séduit.

 

Toutefois, une pression de pêche à pied élevée associée à de mauvaises pratiques peut être à l’origine de la dégradation du milieu littoral, de la raréfaction de la ressource et, par conséquent, à une perte d’attractivité du territoire (économie, qualité de vie).En effet, ce loisir très prisé n’est pas sans conséquence sur le milieu.Il est susceptible de poser plusieurs types de problèmes : mauvais respect des tailles minimales réglementaires de capture, gaspillage, dégradation des milieux, risque sanitaire,...

 

C'est pourquoi s'est engagée il y a quelques années, une dynamique nationale en faveur d’une pêche à pied de loisir durable, mobilisant associations, institutionnels et autres acteurs du littoral français. En témogne le programme LIFE + "Pêche à pied de Loisir" (2013-2017), initié par l'association Vivarmor, le CPIE Marennes-Oléron et l' Agence des Aires Marines Protégées.

 

Dans le Calvados, deux associations se sont emparées de cette problématique, en lien avec cette dynamique nationale :

 

- le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement (CPIE) Vallée de l'Orne

- le Groupe d'Etude des Milieux Estuariens et Littoraux (GEMEL) de Normandie

 

Soutenu par de nombreux partenaires, Agence de l'Eau Seine-Normandie en tête, elles ont développé entre 2013 et 2015 un premier programme intitulé Pêche à pied récréative - Côte de Nacre",  Il concernait une vingtaine de kilomètres d'estrans majoritairement rocheux entre Ver-sur-Mer et Ouistreham-Riva-Bella, où les pêcheurs à pied s'orientent avant tout sur la récolte d'étrilles, bouquets, tourteaux et moules.

De 2016 à 2018, le programme "Pêche à pied récréative - Côtes du Calvados " se voulait plus ambitieux et s'étendait  vers la Côte Fleurie et ses estrans très majoritairement sableux, où les coques, flions, couteaux et autes crevettes grises sont les espèces les plus recherchées par les pêcheurs à pied.

A partir de 2019, les deux associations se lancent dans un nouveau programme triennal englobant désormais les côtes du Bessin !

ACCES RAPIDE

Le Réseau national LITTOREA
Le CPIE Vallée de l'Orne
Le GEMEL-Normandie
Bilan du programme 2013-15 mené sur la Côte de Nacre
Dossier de presse du programme "Pêche à pied récréative - Côtes du Calvados 2016-18"
Bilan du programme 2016-18 sur les Côtes du Calvados

Ce programme a pour enjeu de contribuer à la continuité de l’activité de Pêche à pied de loisir et au bon état des gisements et milieux naturels des estrans calvadosiens, le tout dans une démarche de concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.

Il se développe désormais dans le cadre des actions menées au niveau national par les structures membres du Réseau LITTOREA, qui a vu le jour à la suite du programme LIFE cité précédemment. Plus d'infos sur www.pecheapied-loisir.fr

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle

© 2019 - CPIE Vallée de l'Orne. Conception : B.POTEL. Tous droits réservés.​